Performance énergétique

Décarbonation des Bâtiments Logistiques :
Poursuivre l’Effort vers un Avenir Durable

L’impact environnemental des activités humaines est de plus en plus préoccupant, et l’industrie de la logistique ne fait pas exception.

Les bâtiments logistiques, qui servent de centres névralgiques pour le stockage, la distribution et la gestion des marchandises, sont souvent des sources importantes d’émissions de gaz à effet de serre et de pollution.

Cependant, grâce à des avancées technologiques et à un changement de mentalité vers la durabilité, il existe des solutions pour réduire leur empreinte carbone et favoriser un environnement plus sain.

Analyse de l’Impact Actuel

Les bâtiments logistiques traditionnels dépendent souvent de sources d’énergie non renouvelables telles que le charbon, le gaz naturel et le pétrole pour leurs besoins en chauffage, en électricité et en climatisation.

Cette dépendance contribue de manière significative aux émissions de dioxyde de carbone (CO2) et d’autres polluants atmosphériques.

Pour remédier à ces problèmes, de nombreuses entreprises et organisations se tournent vers des stratégies de décarbonations des bâtiments logistiques. Voici quelques solutions prometteuses

Transition vers les énergies renouvelables

Installation de panneaux solaires: Les entrepôts et centres de distribution disposent souvent de vastes surfaces de toiture qui peuvent être utilisées pour installer des panneaux solaires photovoltaïques. Ces panneaux captent l’énergie solaire et la convertissent en électricité, réduisant ainsi la dépendance aux combustibles fossiles et les émissions de CO2 associées.

Utilisation de systèmes de géothermie: Les systèmes de géothermie exploitent la chaleur stockée dans le sol pour le chauffage et la climatisation des bâtiments. En utilisant des pompes à chaleur géothermiques, les bâtiments logistiques peuvent réduire leur consommation d’énergie et leurs émissions de CO2 tout en bénéficiant d’une source d’énergie renouvelable et stable.

Optimisation de l’efficacité énergétique

Éclairage LED: Remplacer les anciens systèmes d’éclairage par des luminaires à LED plus efficaces peut réduire la consommation d’énergie liée à l’éclairage de manière significative. Les LED consomment jusqu’à 75% moins d’énergie que les ampoules traditionnelles et ont une durée de vie beaucoup plus longue.

Systèmes de gestion de l’énergie (SGE): Les SGE utilisent des capteurs et des logiciels pour surveiller et contrôler la consommation d’énergie des équipements et des systèmes dans les bâtiments. Ils permettent une gestion plus efficace de l’énergie en ajustant automatiquement les paramètres en fonction des besoins réels, ce qui réduit le gaspillage et les coûts.

Isolation thermique avancée: Améliorer l’isolation des bâtiments peut réduire les pertes de chaleur en hiver et les gains de chaleur en été, réduisant ainsi la nécessité de chauffage et de climatisation. Des matériaux isolants avancés tels que les isolants à base de fibres naturelles ou recyclées peuvent être utilisés pour renforcer l’efficacité énergétique des bâtiments logistiques.

Utilisation de véhicules électriques et de systèmes de transport durables

Flottes de véhicules électriques: Remplacer les camions et les chariots élévateurs à moteur thermique par des véhicules électriques peut considérablement réduire les émissions de gaz à effet de serre associées aux opérations logistiques. Les véhicules électriques sont non seulement plus propres, mais aussi plus silencieux et souvent moins coûteux à entretenir. Dans ce sens, vous pouvez aussi déployez une stratégie IRVE.

Regroupement des livraisons: Optimiser les itinéraires de livraison et regrouper les envois peuvent réduire le nombre de kilomètres parcourus et les émissions associées. Les entreprises peuvent utiliser des systèmes de gestion de flotte avancés pour planifier et coordonner efficacement les livraisons, minimisant ainsi l’impact environnemental.

Transport multimodal: Intégrer différents modes de transport, tels que le rail, la route, et le transport fluvial ou maritime, peut réduire les émissions en choisissant le mode le plus efficace pour chaque trajet. Les bâtiments logistiques peuvent être conçus avec des infrastructures facilitant le transbordement et le chargement/déchargement efficaces des marchandises entre les différents modes de transport.

Promotion de la circularité

Réutilisation et rénovation: Plutôt que de démolir et reconstruire, les bâtiments logistiques peuvent être rénovés et réaménagés pour prolonger leur durée de vie utile. Cela peut inclure des projets de rénovation énergétique pour améliorer l’efficacité énergétique et l’utilisation de matériaux recyclés ou récupérés.

Gestion des déchets: Mettre en place des programmes de tri des déchets et de recyclage dans les bâtiments logistiques peut réduire la quantité de déchets envoyés en décharge. Les entreprises peuvent également explorer des solutions de valorisation des déchets, telles que la production d’énergie à partir de biogaz ou la transformation des déchets en matières premières secondaires.

Les ICPE

Les bâtiments logistiques peuvent être considérés comme des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE)
en fonction de divers critères, tels que la taille de l’installation, les substances qu’elle manipule, les équipements utilisés, etc.
En tant qu’ICPE, ces bâtiments sont soumis à des règles strictes visant à prévenir les risques de pollution et à limiter leur impact sur l’environnement.

Dans le contexte de la décarbonation des bâtiments logistiques, la réglementation ICPE peut influencer les choix et les actions des entreprises de plusieurs manières

Contraintes environnementales : Les entreprises sont tenues de respecter des normes environnementales strictes en ce qui concerne les émissions atmosphériques, le traitement des eaux usées, la gestion des déchets, etc. Cela peut inciter les entreprises à investir dans des technologies de décarbonation pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et leur empreinte environnementale globale.

Autorisations et déclarations : Les exploitants d’ICPE doivent obtenir des autorisations ou déclarer leurs installations auprès des autorités compétentes. Lorsque des modifications importantes sont apportées aux installations ou aux processus, cela peut nécessiter une nouvelle autorisation ou une mise à jour des déclarations. Les initiatives de décarbonation, telles que l’installation de panneaux solaires ou la modification des équipements de chauffage, peuvent nécessiter une évaluation spécifique de leur conformité aux règlements ICPE.

Surveillance et contrôle : Les autorités compétentes effectuent régulièrement des contrôles et des inspections pour s’assurer que les ICPE respectent les réglementations environnementales en vigueur. Cela peut inclure la vérification de la conformité aux normes d’émission, l’inspection des équipements de sécurité, etc. Les entreprises doivent donc garantir que leurs activités ne compromettent pas leur conformité aux réglementations ICPE et être en mesure de démontrer leur respect des normes environnementales.

Dialogue avec les autorités et les parties prenantes : Les entreprises sont encouragées à engager un dialogue avec les autorités compétentes et les parties prenantes locales pour discuter de leurs plans de décarbonation et de leur engagement en faveur du développement durable. En informant et en impliquant les parties prenantes concernées, les entreprises peuvent obtenir un soutien accru pour leurs initiatives de décarbonation et établir des partenariats constructifs pour atteindre leurs objectifs environnementaux.

Conclusion

En conclusion, la décarbonation des bâtiments logistiques représente un défi crucial et une opportunité significative dans la lutte contre le changement climatique et la transition vers une économie plus durable. En adoptant des stratégies intégrées axées sur les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, la promotion de la mobilité durable et la conformité aux réglementations environnementales telles que les ICPE, les entreprises peuvent réduire leur empreinte carbone, minimiser leur impact sur l’environnement et réaliser des économies à long terme.

Il est essentiel que les acteurs du secteur de la logistique reconnaissent l’importance de la décarbonation et s’engagent à prendre des mesures concrètes pour transformer leurs opérations en modèles de durabilité environnementale. Cela nécessite une collaboration entre les entreprises, les gouvernements, les organisations de la société civile et les autres parties prenantes afin de créer un environnement propice à l’innovation, à l’investissement et à l’adoption généralisée de pratiques respectueuses de l’environnement.

En investissant dans des technologies propres, en améliorant l’efficacité énergétique des bâtiments, en favorisant l’utilisation de modes de transport durables et en respectant les réglementations environnementales, les bâtiments logistiques peuvent devenir des acteurs clés de la transition vers une économie bas-carbone et contribuer de manière significative à la préservation de l’environnement pour les générations futures.

La décarbonation des bâtiments logistiques n’est pas seulement une obligation morale, mais aussi une nécessité économique et une opportunité stratégique pour les entreprises qui cherchent à rester compétitives dans un monde où la durabilité est de plus en plus valorisée. En prenant des mesures décisives aujourd’hui, nous pouvons bâtir un avenir où la logistique est synonyme de progrès économique et social, sans compromettre la santé de notre planète.

Vous disposez d’un bâtiment logistique et souhaitez améliorer votre performance énergétique ?

Contactez nous !

Contactez-nous en remplissant le formulaire
ci-dessous  et l’un de nos conseillers vous recontactera

Baissez et maîtrisez vos consommations énergétiques grâce à la GTB